mardi 2 juin 2009

Cui-cui

"Oiseau", c'est mon mot de passe en ce moment sur mon ordinateur du boulot. C'est un joli mot. C'est un mot qui, même sans L, bat des ailes et puis s'envole. Si le mot m'obsède ces jours derniers, la réalité à laquelle il renvoie me poursuit tout autant. C'est simple, je vois des oiseaux partout !
Jugez un peu...

Il y a les oiseaux qui naissent au bout de mes doigts. Des oiseaux-doudous qui font "hou hou" et qui riment avec choux-cailloux-genoux...
Des oiseaux migrateurs au bec coupé par mes erreurs de calcul et qui finissent, après un passage sous les aiguilles de ma machine à coudre, par se transformer en sac à main...... ou bien en grande besace pour y cacher tout mon bazar de printemps :
Mais aussi de pauvres petits oiseaux dont le triste sort est scellé sous les dents de mon chat carnivore et sans pitié [attention, âmes sensibles, couvrez-vous les yeux pour ne pas voir la photo ci-dessous, d'une charge émotive intense !] :
Et puis aussi et surtout des oiseaux qui, pour le moment, n'ont pas encore de visage, mais qui devraient bientôt naître sous la plume d'un petit projet illustré encore top secret... hé hé !

Chut, je retourne à mes histoires d'oiseaux, d'oiselles et d'oisillons !


3 commentaires:

San-tooshy a dit…

Je trouve le dernier sac très très joli et bravo pour ton projet top secret. C'est bizarre quand on me dit top secret et ben j'ai envie de savoir !

Geisha Line a dit…

Merci San-tooshy ! Rassure-toi, ce ne sera pas top secret trop longtemps !

berthe a dit…

Elles sont très jolies tes petites créations.