vendredi 19 mars 2010

E N F I N !

Tadaaaammmmmm !
On est vendredi soir et il est 18h37. Cela signifie très exactement que :
1) nous sommes en week-end (mais ça, vous le saviez !) ;
2) le coursier de 18h30 de mon bureau est passé (mais ça vous n'en avez fichtre rien à faire) ;
3) le coursier de 18h30 est reparti avec mon dernier dossier hyper ultra urgent et hypra méga important. Et c'est là que cela devient intéressant à vous raconter, car cette information capitale signifie très exactement que :
1) j'ai terminé le gros boulot qui, depuis trois mois, accaparait 10 heures de mes journées, dévorait mes neurones et me transformait en cousine germaine d'Alekseï Grigorievitch Stakhanov ;
2) je vais avoir de nouveau le temps de retourner aux cours de gym, faire de longs déj' avec les copines, me faire des pauses cigarettes avec les collègues (même si je ne fume pas), quitter le bureau quand il fera encore jour (miracle !), reprendre les balades en vélo, musarder à la bibliothèque et dans ces lieux de perdition financière que sont les librairies, me préparer de gros goûters pour le quatre-heures avec thé vert et pain au chocolat et même penser aux vacances ;
3) and the last, but not least, en toute logique, je devrais donc revoir pousser mes petites idées plantées dans mon jardin en jachère et reconquérir le temps de vivre... donc le temps d'écrire !

Ah, ça fait sacrément du bien !

PS : Dites, les gens, si vous avez la méthode infaillible pour réussir à trouver le moyen de concilier vie professionnelle et vie créative, vous pouvez me la donner s'il vous plaît ? (Et ne me dites pas qu'elle n'existe pas, sinon je vais pleurer !)

8 commentaires:

fripouille a dit…

Heu, je pense que c'est faisable... Mais bon, cela vaut des concessions... Et oui, on ne peut pas faire deux métiers en étant au top, être une super épouse, une sportive de haut niveau, une super maman, une super cuisinière ou encore une très bonne ménagère... Super woman n'existe pas... Malheureusement! Chez moi: la nourriture, le ménage, le sport... sont passés au second plan...

Bon courage!

Hajnalka Cserháti, Ojni a dit…

Alors c'est la féte! Repose-toi bien! ;)

Séverine Vidal a dit…

ah... te revoilà ! tu m'avais fait peur, un peu. Pour ce qui est de nos trois vies : famille en premier (rire avec les mômes et être en amour même quand on est fatigués), écriture en deuxième (le soir, la nuit), le boulot en troisième place. une dose minus de ménage et de corvées (ma pile de courrier me désespère, j'ai du retard dans toutes mes factures...) et hop !
Hâte de pouvoir relire du Geisha Line !

fées et gestes a dit…

A mort les phagocytes!!!!!
vive la créativité retrouvée!!

San-tooshy a dit…

Ah c'est un peu les grandes vacances pour toi. En plus il recommence à faire beau ou tout moins à faire bon, donc vive les balades ! J'espère que tu vas bien en profiter.

Sandrine a dit…

Ah oui, du temps, c'est ce qui nous manque constamment... Le dossier avait l'air de peser bien lourd, et ça doit être un gros poids en moins maintenant. Alors profite bien de ton temps retrouvé !

Laurence a dit…

bonjour

le plus important c'est de maintenir le lien avec les gens qui comptent vraiment et avec soi-même..........le reste.........

Geisha Line a dit…

Fripouille > Ahhhhh, chez moi, ça fait longtemps que j'ai fait passer au tout dernier plan le ménage, la cuisine et tout le toutim ! Non, vraiment, je ne serai jamais une bonne "housewife" !
Ojni > Ah oui, la fête, c'est au programme !
Séverine > Je dois dire que ces derniers mois le boulot est passé en premier pour moi. Mais c'est pas facile de faire des choix ! Surtout quand on aime son boulot et qu'en plus on est un peu (beaucoup) perfectionniste !
Fées et Gestes > Et vive le printemps !
San-tooshy > Je pars en vacances à la fin de la semaine !
Sandrine > En attendant le prochain gros dossier, j'ai un petit temps de répit. Ouf !
Laurence > En effet, il ne faut jamais perdre de vue que l'important, c'est d'être présent pour ses proches !