mercredi 28 avril 2010

Bernadette Flanflan

Je connais une petite fille aux boucles blondes qui a toujours quelques paillettes brillantes égarées sur le coin de ses joues. Le métier qu’elle veut faire plus tard, c’est princesse, fée ou bien danseuse étoile . Elle n’a pas encore décidé, mais de toute façon elle se dit qu’elle a encore un peu de temps puisqu’elle n’a que trois ans et trois quarts. Lorsqu’elle sort de sa maison, elle n’oublie jamais son sac à main. Un sac à main tout rose avec des petits cœurs, bien entendu.
De voir sa fille toujours avec son sac à main à l’épaule, ça fait beaucoup rire sa maman. Alors sa maman l’a surnommée « Bernadette Flanflan ». « Bernadette » en clin d’œil à une certaine femme de ex-président (vous voyez de qui je parle ?) et « Flanflan »… bah, parce que c’est rigolo.
Alors voilà, j’avais envie d’écrire une petite histoire avec pour héroïne Bernadette Flanflan. D’abord parce que j’adore ce nom, et ensuite parce qu’une petite histoire ça pourrait être un cadeau sympa pour une petite fille de bientôt quatre ans. Non ?

Le sac à main de Bernadette Flanflan

Bernadette Flanflan ne sort jamais sans son sac à main.
Quand Bernadette Flanflan est en balade, le sac à main est de la promenade.
Et quand le sac joue les nomades, il y a toujours à ses côtés Bernadette Flanflan qui gambade.
C’est que, chaque jour de l’année, Bernadette Flanflan range dans son sac à main tous ses trésors pour ne jamais les oublier.

À l’automne, Bernadette Flanflan a placé dans son sac à main
un morceau de craie et une pièce de monnaie,
deux feuilles d’érable et trois petits grains de sable,
le flic-flac de la pluie et le tic-tac du temps qui fuit,
les doigts fourchus de la sorcière et les « ouuhhhhh » du fantôme du cimetière.

Bernadette Flanflan a également glissé dans la toute petite poche de son sac à main
le sourire merveilleux de Balthazar,
ainsi qu’un sentiment tout bizarre,
et puis aussi…
mais chut ! c’est un secret !

[...]


Y a-t-il des gens par ici qui aiment dessiner des petites filles à paillettes et à sac à main ?

7 commentaires:

Bénédicte a dit…

Désolée mais c'est pas moi qui vait pouvoir t'aider :(
Par contre, c'est très sympa ...J'ai hate de voir la tête de Bernadette Flanflan :)

fées et gestes a dit…

C'est très sympa!!J'espère que les illustrateurs de talents adopteront Bernadette Flanflan!!!

Berthe a dit…

On dirait trait pour trait ma fille, mais elle a 4 ans et demi et bientôt trois quart, j'adore ce détail ;) Des paillettes, du rose, un sac, une robe qui tourne et des chaussures qui claquent et c'est parti pour le défilé ! Elle est très joliment écrite cette histoire, j'aime beaucoup !

San-tooshy a dit…

Comme Bénédicte, désolée ! Mais ton histoire m'a l'air rigolote en tout cas et elle me fait penser à moi qui ne peux pas me séparer de mon sac. J'y met tout et n'importe quoi.

Pourquoi ? a dit…

J'aime beaucoup notamment "le flic flac de la pluie". J'ai hate de voir cette petite dame illustrée...!

charliepjoe a dit…

J'aime beaucoup notamment "le flic flac de la pluie". J'ai hate de voir cette petite dame illustrée...!

(Que passa? j'apparais sous un drôle de nom! mais après tout pourquoi pas? )

Anonyme a dit…

IS VERY GOOD..............................