vendredi 4 septembre 2009

L'assassin du jardin

Il s'en passe de belles, dans le Jardin des secrets, entre les papillons qui virevoltent, les souris qui se prennent pour Sherlock Holmes... ... les oiseaux qui cuicuitent, les lézards qui lézardent (hum hum... n'y aurait-il pas de l'alcool dans leur cocktail ?!!)... ... et surtout les gros matous bleus qui se prennent pour les rois de la ménagerie !


Un GROS merci à la géniale Estelle qui illustre à merveille ce texte et lui ajoute plein de petites touches d'humour !

Mais le débat est ré-ouvert à propos des "boyaux ensanglantés" qui apparaissent dans le texte : ça vous choque de trouver une telle expression dans un album pour petits (4-6 ans) ? vous verriez-vous lire à vos gamins une expression aussi crue ? pensez-vous que ça peut émouvoir un jeune lecteur ?
Bref, z'en pensez-quoi ??? Je vous écoute ! J'ai besoin de votre avis !
(Pour lire le texte et voir l'expression dans son contexte, cliquez ici !)

2 commentaires:

berthe a dit…

Personnellement, c'est plutôt le terme de boyaux qui me gênerait dans l'expression. J'ai une fille de 4 ans, un peu précieuse, et j'avoue sincèrement que je lirai à la place le corps plein de sang ou un truc de ce genre. Pour ne pas avoir à expliquer que le chat l'a méchamment ouvert puis commencer a le manger de l'intérieur, enfin ce qui je sais est la réalité mais je pense qu'elle est encore trop jeune pour bien la comprendre. Ce n'est que mon avis en espérant que cela t'aide ;) Sinon, les images collent bien au texte et je trouve l'ensemble très chouette.

Geisha Line a dit…

Merci, Berthe, pour ton avis très précis ! J'envisage en effet de supprimer le terme "boyaux", car, même si c'est la stricte réalité (mon chat me l'a encore montré ce week-end), je pense que ça risque de choquer pas mal de parents, et peut-être aussi d'enfants !